Comment tenir ses bonnes résolutions

Tenir ses bonnes résolutions

Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La Saint Sylvestre arrive à grands pas et nombreux sont ceux parmi nous qui ont la tête remplie de bonnes résolutions. Comment les tenir ? La recherche scientifique nous donne un coup de pouce. ..

Le professeur en psychologie Richard Wiseman s’est penché sur la question il y a une dizaine d’années. Il a mené une étude sur 3 000 personnes à travers le monde et ainsi observé si celles-ci tenaient leurs bonnes résolutions et, si oui, comment elles y parvenaient. Je faisais partie de ces 3 000 personnes.

J’avais entendu parler de son projet de recherche dans un quotidien britannique et — ayant moi aussi réfléchi à mes bonnes résolutions pour l’année à venir — je me suis inscrite au programme. Mon but cette année-là était de manger cinq portions de fruits et légumes par jour. Sur une période de six mois, j’ai reçu des e-mails m’offrant des astuces et me demandant de rendre compte de mes progrès. J’imagine que le simple fait de devoir annoncer mes résultats — même anonymement — m’a encouragée à tenir bon. Mais bien d’autres facteurs, désormais statistiquement pertinents, peuvent augmenter les chances de succès.

Voici les conclusions de l’étude.

1. Une seule résolution

D’après les recherches de Richard Wiseman, il ne faut prendre qu’une seule bonne résolution. Si vous en choisissez davantage, vous vous disperserez. Réfléchissez donc bien — quitte à ne pas commencer dès le premier janvier, mais le 23 — et choisissez-en une.

2. Réfléchissez bien

Inutile de vous décider à la dernière minute, mais au contraire prenez le temps de réfléchir à ce que vous souhaitez vraiment.

3. Ne regardez pas en arrière

Il est déconseiller d’aller puiser dans les résolutions des années précédentes. Cela ne ferait que vous rappeler vos échecs passés et nuira à votre état d’esprit. Peut-être pourriez-vous choisir un objectif qui va dans le même sens, mais est plus spécifique ou plus amusant. Au lieu de clamer (pour la cinquième année consécutive) : « je veux maigrir », choisissez de marcher 30 minutes par jour ou de grignoter uniquement des carottes devant la télévision.

4. Faites-le pour vous

Choisissez quelque chose pour vous-même, pas pour plaire à autrui ou pour vous conformer à ce que veut la société.

5. Procédez étape par étape

Établissez des étapes plutôt qu’un objectif lointain qui semble inaccessible. Si vous avez décidé de manger plus sainement, commencez par exemple par modifier uniquement votre petit déjeuner. Une fois cette nouvelle habitude acquise, passez à l’étape suivante en supprimant par exemple le grignotage après le repas du soir.

Ce conseil fonctionne particulièrement bien avec les hommes, qui sont en général plus réceptifs à des objectifs mesurables et spécifiques.

6. Parlez-en autour de vous

Parlez-en à votre famille et à vos amis. Leur questionnement incessant vous gardera sur la bonne voie — particulièrement si vous êtes une femme. J’imagine que c’est parce que nous n’aimons pas décevoir.

7. Pensez à ce que ce changement va vous apporter

Souvenez-vous des bienfaits de votre nouveau style de vie. Dressez la liste des points positifs que ce changement apportera à votre vie. Rien de tel qu’un peu de rêvasserie pour se motiver ! À condition, naturellement, d’agir dans le monde réel après cet agréable séjour dans votre imagination !

8. Récompensez-vous

Pour chaque étape franchie, accordez-vous une récompense. Je me permets d’ajouter que votre récompense doit être appropriée (et ne pas ruiner vos efforts jusque-là accomplis). Si votre objectif est d’arrêter de fumer, inutile de vous dire que de vous récompenser en fumant un cigare est une idée exécrable.

9. Prenez des notes

Gardez une trace écrite de vos progrès. Que ce soit avec une appli, un journal, ou un graphique, pouvoir visualiser vos progrès renforcera votre conviction. Pensez aux gommettes « bons points » que vous receviez à l’école primaire : c’est fou ce que vous pouviez déployer comme détermination pour en avoir une de plus à côté de votre nom.

10. Persévérez

Sans doute le point crucial : Ne vous découragez pas si vous retombez (temporairement) dans vos travers. Craquer n’est pas une raison valable pour renoncer ou pour attendre le 1er janvier de l’année suivante pour réessayer. Le progrès n’est jamais linéaire, mais semé d’embuches. Trois pas en avant, deux pas en arrière…

Ai-je tenu ma bonne résolution ?

Oui !

Je peux affirmer, une décennie plus tard, que je mange aujourd’hui mes cinq portions de fruits et légumes par jour. Il y a certes des jours où je n’y parviens pas, mais ils sont rares. Une fois qu’une habitude est prise, elle est facile à tenir.

Il y a un an, ma résolution était de créer mon blog. J’y suis allée par étapes, en lisant énormément de trucs et astuces, des checklists sur Pinterest et des tutos sur YouTube et — avec des mois de retard sur le délai initialement prévu, un jour d’avril 2016, j’ai cliqué sur « Mettre en ligne ». C’était terrifiant et merveilleux à la fois.

Pour 2017, j’ai profité d’une semaine de congé pour prendre l’avance et j’ai commencé ma bonne résolution du 1er janvier 2017 dès le 24 décembre 2016. C’est pour dire à quel point je suis enthousiaste ! J’ai tiré les leçons d’un échec passé et ai décidé de faire quelque chose juste pour moi (voir point 4). Cette nouvelle habitude ne me fera pas maigrir, ne me donnera pas une silhouette de rêve et n’est pas à la mode, mais j’ai trouvé une activité qui m’amuse, où je me vois progresser de jour en jour et pour laquelle je serai reconnaissante si j’ai la chance de vivre jusqu’à 80 ans…

Bref, j’ai décidé de m’entrainer à littéralement m’étirer comme un chat !

En finir avec les « je devrais »

Il y a deux ou trois ans, j’avais vainement essayé d’instaurer une séance quotidienne de jogging dans ma vie. Mon chien était un coach enthousiaste et patient, mais la vérité est que je n’aime vraiment PAS courir. Après quelques semaines, j’avais progressé, mais malgré les livres audio et un meilleur souffle, je trouvais ça aussi ennuyeux et pénible qu’au premier jour. Vers le mois de mars, j’ai abandonné lâchement.

Je suis consciente du fait que c’est un exercice complet et excellent pour la santé, et je cours de temps à autre pour faire plaisir à mon chien. Pourtant, ce sport ne fera sans doute jamais partie de mes habitudes.

C’était couru perdu d’avance : je voulais courir parce que c’est une activité préconisée pour la santé et en vogue. Je détestais pourtant ça depuis l’enfance. Sauter à la corde, faire le pont ou le poirier, oui ! Courir, non !

Tout en souplesse

En 2017, je tente donc une autre approche : je me replonge dans l’ambiance de mes cours de danse d’antan et fais des séances d’assouplissement. Après quelques jours à peine, je sens déjà une amélioration. Gracieuse comme un chiot descendant un escalier, les cours de danse n’étaient pas mon fort, mais j’ai toujours adoré les séances d’étirements à la barre. Je ne dispose pas (encore) d’une barre à la maison, mais YouTube regorge de vidéos d’exercices d’assouplissement au sol et devrait me fournir des semaines d’amusement !

Et vous ? Avez-vous réfléchi à une résolution que vous aimeriez tenir en 2017 ?

5 thoughts on “Tenir ses bonnes résolutions

  • Chers tous,

    Déclarer publiquement votre résolution 2017 peut vous aider à la tenir.

    Je vous invite donc à la déclarer ci-dessous!

    Je vous souhaite tout le meilleur pour l’année à venir.

    Bon courage pour votre bonne résolution 2017,

    Magali

  • Sortir mon vélo d’appartement de son lieu d’exil (la cave) et pédaler 1x/j. 20-30 minutes devant un épisode d’une chouette série. Je n’aime pas non plus courir et l’expérience de la salle de sport ne fut pas convaincante. Le confort de mon foyer me conviendra certainement mieux. 🚴🏻‍♀️

    • vélo + série = excellente combinaison! Il n’y a plus qu’à choisir une bonne série qui rend totalement accro. Et pour éviter les courbatures, pas de binge-watching! Bonne chance!

      • Au cas où je penserai à bien m’étirer 😉

        • Je peux te conseiller quelques vidéos 🙂

Laisser un commentaire