Hygge: le cocooning façon danoise

Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

C’est le mot à la mode cet hiver : HYGGE (prononcez hou-ga). Un mot unique au danois qui reprend des notions de confort, bien-être, partage d’un moment en famille ou entre amis.

Ce mot est omniprésent dans la langue danoise, car le concept est central dans la vie des Danois. Tous les moments de la vie sont définis par leur caractère « hyggelig » ou pas : un week-end, un repas, une fête. Cela vaut aussi pour les lieux : un restaurant, un bar, un parc.

Pourquoi s’intéresser à ce phénomène propre à nos voisins du Nord ?

Peut-être parce que le Danemark est souvent qualifié de pays le plus heureux du monde. Ceci s’explique notamment grâce à un système de sécurité sociale et un système éducatif gratuits (soutenu par un lourd impôt considéré comme « un investissement dans la communauté »), à l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, aux cinq semaines de congés payés, et… au hygge.

Et si nous nous en inspirions pour gagner un peu de bonheur et de sérénité ? C’est ça aussi l’Europe.

Les ingrédients indispensables

Atmosphère relaxante

Pour commencer, il ne faut pas négliger l’importance de l’atmosphère :

Afin de vivre un moment « hygge », il faut commencer par disposer des bougies un peu partout. Les Danois adorent les bougies (non parfumées) et en sont de grands consommateurs. Moi qui ai peur du feu (on ne se moque pas !), je me tournerai peut-être vers des bougies électriques (sauf si quelqu’un veut bien se charger d’allumer et d’éteindre lesdites bougies). Par ailleurs, préférez des luminaires qui diffusent un éclairage doux.

Pour renforcer l’idée de réconfort au milieu de l’hiver et de la nuit (n’oublions pas que les pays scandinaves ont des nuits horriblement longues en hiver), l’idéal absolu est de s’installer autour d’une cheminée à feu ouvert. On en retrouve d’ailleurs dans près de 30 % des habitations.

L’auteur du « Livre du HYGGE, Mieux vivre la méthode danoise », Meik Wiking, explique d’ailleurs qu’il se rend de temps à autre dans un bar près de chez lui où le « café a le goût de poisson » juste parce qu’il y a un feu ouvert…

Les bonnes personnes

Ensuite, passez du temps avec les gens que vous aimez. Le contact humain est l’ingrédient essentiel de cette recette danoise. Rassemblez quelques amis ou des membres de votre famille pour un moment décontracté et convivial. Idéal pour les introvertis qui ont envie de s’enfuir lorsqu’ils se retrouvent au milieu d’une foule bruyante et envahissante, ce modèle de réunions en petits groupes favorise les échanges et la camaraderie.

Partager des douceurs sucrées

Autre ingrédient crucial, l’alimentation. Le hygge est souvent associé à des pâtisseries ou confiseries. Si en plus vous les avez confectionnées vous-mêmes — entre amis de surcroit — vous touchez le bon bout ! À toutes fins utiles, suivez ce lien pour découvrir la recette du Kransekage (un gâteau à la pâte d’amandes).

 Ajoutez à ça une tasse de vin chaud, de thé, de café ou de chocolat, et le confort est presque absolu !

A la maison, c’est mieux!

Même s’il existe des lieux publics parfaits pour le hygge à Copenhague, il se pratique principalement à la maison — ce qui explique l’engouement des Danois pour le design et l’architecture intérieure. Pour soigner la décoration de leur logis, ils n’hésitent d’ailleurs pas à mettre le prix. D’après Meik Wiking, même un étudiant investirait facilement ses économies pour une jolie chaise, par exemple. (Je me demande si IKEA a du succès là-bas…)

Ici et maintenant

La dernière clé essentielle pour le hygge est d’être dans l’instant présent : pas de téléphone, pas d’e-mails, pas de fil d’actualités sur Facebook, juste un moment pour soi en bonne compagnie pendant lequel on papote joyeusement (pas de discussions sur la politique ou la religion dans ces moments précieux) en laissant chacun s’exprimer (on ne monopolise pas la parole).

Tenue décontractée exigée

Petit plus pour vous sentir totalement hyggelig : portez des vêtements chauds et confortables dans lesquels vous vous sentez bien — c’est le moment de porter votre pantalon de yoga (ou de CrossFit, selon les goûts), votre sweatshirt avec un hibou en relief, et une paire de chaussettes d’intérieur (comprenez la paire de chaussettes rose-fuchsia avec les pastilles antidérapantes).

Hygge au bureau

Wiking ajoute qu’il est possible de vivre des moments hyggelig au bureau.

Installez un coin plus « cosy » avec des fauteuils, des tables basses et des bougies (électriques, pour ne pas déclencher les détecteurs !) pour organiser des rencontres moins formelles et favoriser les échanges d’idées. Vous éviterez juste le vin chaud et le survêtement XXL.

Je dois dire que j’aime beaucoup l’idée d’un Central Perk (comme dans Friends) au bureau… (à vrai dire, mes aspirations sont bien plus modestes au bureau : un système de chauffage fiable me changerait déjà bien la vie !)

Si vous n’avez pas l’occasion de déguster du Kransekage devant la Petite Sirène cet hiver, inutile de vous morfondre : Le hygge est à votre portée ! Préparez une soirée hygge avec deux ou trois amis : des bougies, du vin ou du chocolat chaud, des pâtisseries, des plaids et de la bonne humeur!

Je vous souhaite un hiver très hyggelig !

3 thoughts on “Hygge: le cocooning façon danoise

  • Quels seraient vos ingrédients pour un moment hygge réussi?
    Moi, j’aimerais les amis, un chat ou un chien sur les genoux, du thé et des biscuits (s’il vous plait).

  • Un livre, un plaid, des bougies, du calme et du thé 🙂

    • Ça fait envie, en effet! 🙂

Laisser un commentaire