Renforcer votre créativité et votre mémoire grâce au Mind Mapping

Déborder d’idées et renforcer sa mémoire grâce au Mind Mapping

Pin on PinterestShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le Mind Mapping – l’aide-mémoire préféré de votre cerveau

Comme nous l’avons vu au cours des dernières semaines, écrire (particulièrement à la main) nous aide à mieux réfléchir et à organiser nos idées.

Ce n’est pas pour rien qu’il y a toujours un tableau blanc pour noter la chronologie du crime et les noms des suspects dans toute série policière qui se respecte. Même le docteur House était un adepte.

Le Mind Mapping (ou carte mentale ou encore schéma heuristique en français correct) est un outil supplémentaire pour vous aider à la fois à trouver de nouvelles idées et à organiser et mémoriser celles-ci.

D’après le site mindmapping.com/fr, le Mind Mapping« constitue un outil extrêmement efficace d’extraction et de mémorisation des informations. Il s’agit d’une méthode créative et logique pour prendre des notes et consigner des idées, qui consiste littéralement à “cartographier” votre réflexion sur un thème ».

Vous partez d’une idée centrale et créez une branche pour chaque idée qui en découle, voire un rameau par sous-idée ou concept. C’est une réflexion en arborescence qui permet un foisonnement impossible dans une prise de notes linéaire.

Le fait de fractionner l’idée de départ en différentes catégories vous permet de mieux diriger votre réflexion et de jeter sur le papier des idées auxquelles vous n’auriez pas songé sans avoir guidé vos pensées dans cette direction précise.

Proche du fonctionnement de notre cerveau

 

Le Mind Mapping a été mis au point par un psychologue britannique, Tony Buzan, qui a cherché à élaborer une méthode de prise de notes et de réflexion plus proche du fonctionnement de notre cerveau.

Quand nous prenons des notes de façon linéaire, il est compliqué d’ajouter des informations complémentaires ou de créer des liens. On se retrouve avec un texte illisible couvert de ratures.

Le Mind Mapping permet précisément de créer des liens entre les idées. Par ailleurs, en alliant mots et dessins, on fait appel aux deux hémisphères du cerveau — ce qui rend notre réflexion plus riche et notre mémorisation plus facile. Qui se priverait volontairement des capacités de la moitié de notre cerveau ? C’est pourtant ce que nous faisons à chaque fois que nous notons nos idées ligne par ligne.

L’orientation de la page

Dans sa formation donnée au CNED, Gérard Cervi, consultant en Mind Mapping, nous démontre également que notre champs visuel s’apparente à un écran de cinéma (à savoir plus large que haut). C’est pour cette raison que le Mind Mappingse fait sur une feuille orientée en paysage. Il conseille également du papier A3 pour avoir plus d’espace et permettre à notre cerveau de se sentir plus libre que face à une feuille A4 étriquée.

Les illustrations

L’utilisation de dessins engendre des émotions. Or, notre cerveau décide de garder en mémoire prioritairement ce qui génère une émotion en nous. C’est pour cela que nous apprenons plus facilement en nous amusant.

Les couleurs

Les couleurs jouent également un rôle majeur dans la mémorisation. Si vous n’utilisez que du noir ou du bleu, votre page est littéralement monotone : c’est à dire carrément barbante. Il faut savoir que le cerveau prête autant attention aux couleurs qu’aux images. Il est donc bien plus actif face à un arc-en-ciel que face à une page en noir et blanc. C’est quelque chose que nous savons intuitivement et qui explique la quantité invraisemblable de surligneurs étalés sur nos bureaux pendant les examens…

Tony Buzan compare souvent les marqueurs de couleur à des baguettes magiques capables de réveiller la créativité et d’améliorer la mémoire. Un vrai délice pour votre cerveau sans cesse avide de stimulation sensorielle.

Sans oublier la part d’enfant qui sommeille en nous et qui trouve les dessins et les couleurs fort amusants. Dans la mesure où l’on apprend mieux quand on s’amuse, faites-vous plaisir et ressortez votre trousse d’école (ou celle de vos enfants).

Le Mind Mapping pour comprendre et mémoriser

En conférence ou à l’école, le Mind Mapping trouve toute sa place également. Comme nous l’avons vu avec les sketchnotes, le fait de reformuler ce que nous avons entendu nous aide à l’analyser et mieux le mémoriser. Avec une Mind Map, vous pouvez résumer sur une page les points importants d’une leçon ou d’un livre en dessinant les liens et corrélations, les personnages clés. Créer la carte vous obligera à comprendre les causes et les effets et, une fois terminée, la regarder vous donnera une véritable vue d’ensemble du sujet.

Pour les anglophiles, voici une vidéo d’une étudiante américaine qui illustre parfaitement à quel point le Mind Mapping peut faciliter l’apprentissage :

Elle est vraiment douée et son enthousiasme est communicatif. Vous ne trouvez pas ?

Voici une deuxième vidéo réalisée par le talentueux Cyril Maître qui vous explique en français les principes du Mind Mapping:

Le Mind Mapping pour imaginer et organiser

En entreprise, utiliser le Mind Mapping permet de générer plus d’idées et de pousser notre créativité (beaucoup) plus loin. Pensez-y la prochaine fois que vous vous retrouverez en manque d’inspiration.

De plus, avoir sous les yeux les étapes d’un projet en facilite la gestion. Vous voyez où un projet vous mène.

De la même manière que vos dissertations d’antan sur l’histoire de l’Italie auraient gagné à découler d’une table des matières claire, vos rapports trimestriels d’aujourd’hui seront mieux structurés si vous passez quelques minutes à cartographier les points à aborder.

Grâce au Mind Mapping, vos présentations auront une évolution logique et seront donc plus efficaces.

C’est également une méthode populaire dans les départements de marketing pour visualiser les étapes d’un projet, les intervenants, le public cible, les canaux utilisés, etc.

Tony Buzan affirme faire une Mind Map pour créer la structure de chacun de ses livres. Il en a écrit plus d’une centaine…

Facile et rapide à maîtriser

Si vous craignez de ne pas avoir le temps de vous former au Mind Mapping, rassurez-vous. En quelques jours, vous progresserez. Voici pour preuve deux Mind Maps que j’ai préparées pour illustrer cet article. J’ai dessiné celle de gauche il y a une semaine; celle de droite, ce matin. Ça ne vaut pas le travail de la lycéenne américaine et encore moins celui de Cyril Maître, mais je suis sur la bonne voie.

Renforcer votre créativité et votre mémoire grâce au Mind Mapping

Comme vous l’aurez deviné, je préfère dessiner les Mind Maps à la main, mais dans un souci d’honnêteté, je me dois de vous dire qu’il existe de nombreux logiciels dédiés au Mind Mapping aujourd’hui.

Ceux-ci sont principalement destinés aux entreprises pour illustrer des présentations et réunions stratégiques. Cela dit, tout comme les sketchnotes apportent une touche de fraîcheur dans un monde noyé dans les rapports de réunions dactylographiés, les Mind Maps dessinées à la main vous aideront à sortir du lot et ainsi à capter l’attention de votre public.

A vos marqueurs… prêts ? Créez!

 

Laisser un commentaire